Prix de l’immobilier à Toulouse en 2024 : les indices à l’achat et à la location

Partager sur :

En 2024, le marché immobilier à Toulouse continue de susciter un vif intérêt, tant pour les acquéreurs que pour les locataires. La ville rose, connue pour son dynamisme économique et sa qualité de vie, attire de nombreux investisseurs et résidents potentiels. Ce guide se propose de faire le point sur les tendances des prix immobiliers à Toulouse en 2024, en analysant les indices à l’achat et à la location.

L'évolution des prix à l’achat

Les prix de l’immobilier à Toulouse ont montré une tendance haussière ces dernières années, et 2024 ne fait pas exception. Selon les dernières données, le prix moyen au mètre carré pour un appartement dans la ville s’élève à environ 4 200 €, avec des variations notables selon les quartiers. En guise d'exemple, les secteurs prisés comme le Capitole ou Saint-Cyprien affichent des prix pouvant atteindre 5 000 €/m², voire plus. En revanche, des quartiers en pleine mutation comme Empalot ou la Cartoucherie offrent des opportunités à des tarifs plus abordables, autour de 3 500 €/m². Les investisseurs sont particulièrement attentifs à ces zones en développement, où le potentiel de plus-value est significatif.

La dynamique du marché locatif

Le marché locatif toulousain reste très attractif en 2024, soutenu par une demande constante. Les loyers connaissent une légère augmentation, avec un loyer moyen pour un appartement de 60 m² s’élevant à environ 850 € par mois. Les quartiers du centre-ville et ceux proches des pôles universitaires, comme le Mirail et Rangueil, sont particulièrement prisés par les étudiants et les jeunes actifs, entraînant une forte demande locative. Les investisseurs en location meublée courte durée continuent également de bénéficier d’un bon rendement, notamment grâce à la présence d’une population étudiante importante et de nombreux professionnels en déplacement.

Les facteurs influençant les prix

Plusieurs facteurs contribuent à la fluctuation des prix immobiliers à Toulouse en 2024. L’attrait économique de la ville, avec la présence d’entreprises de pointe dans l’aéronautique et le spatial, continue d’attirer une main-d'œuvre qualifiée. Les projets d’urbanisme et d’infrastructure, comme l’extension de la ligne de métro et le développement du quartier de Montaudran Aerospace, participent à dynamiser certaines zones. Les politiques locales en matière de logement et les dispositifs d’aide à l’accession à la propriété jouent un rôle non négligeable dans l’évolution du marché.